Profiter de conseils pour bien choisir une tronçonneuse

Tronçonneuse

La tronçonneuse est un outil de travail indispensable, tant pour le travail en extérieur que pour le jardinage, qui est de plus en plus présent dans nos foyers. C’est un produit auquel vous ne pouvez pas renoncer si vous devez couper beaucoup de bois pour la saison hivernale ou pour tailler vos plantes. Il est évident que son utilisation s’étend à de nombreux autres emplois et le vrai problème (en plus d’être la raison pour laquelle vous êtes arrivé sur ces pages) est que sur le marché, il existe de nombreux types, avec des caractéristiques, des prix et des offres différents. Il est donc très important d’avoir une connaissance approfondie du sujet si vous ne voulez pas faire un mauvais achat.

Choisir en fonction de l’utilisation

Ce produit n’est rien d’autre qu’une scie portable actionnée par un moteur à combustion. Ce type de scie peut être utilisé à de nombreuses fins, de l’élagage à l’abattage d’un arbre, du redimensionnement du couvert forestier à la coupe de bois, à l’élimination de plantes malades et bien plus encore. C’est donc un outil très polyvalent, que vous pouvez utiliser pour effectuer des travaux dans différents domaines, que ce soit pour le travail à travers l’utilisation d’une scie professionnelle ou pour le bricolage avec une scie semi-professionnel. Vous n’avez jamais entendu parler de « sculpture à la scie » ? Alors vous ne connaissez pas l’art de faire des sculptures en bois ! En fait, sur le marché, on trouve aussi des scies à chaîne qui ont dans leur kit d’accessoires des lames spéciales pour cette activité tout aussi particulière. Si, en revanche, vous devez couper du béton, il existe sur le marché des scies à chaîne qui conviennent également à cette fin. C’est pourquoi le choix doit être fait en fonction de vos besoins, car celle pour couper le béton devra être beaucoup plus puissante que celle pour tailler les plantes de votre jardin. Le meilleur conseil que vous pouvez recevoir lors du choix de votre nouvelle scie à chaîne est de vous concentrer d’abord sur vos objectifs et sur l’étendue de l’utilisation de cet outil. Vous pouvez décider de l’utiliser pour de simples travaux de bricolage, comme le jardinage, la coupe de bois pour la cheminée, pour de petits travaux d’élagage, ou encore d’adopter un outil à caractère professionnel et pour les besoins du travail. Pour tout achat de tronçonneuse Stihl de qualité, visitez le site www.smaf-touseau.com.

Un moteur régulier et puissant

C’est un outil principalement utilisé pour couper du bois, des grumes, des arbres épais et autres. Il est cependant excellent aussi pour un usage plus « domestique », puis pour tailler les plantes dans le jardin. Aujourd’hui, cet outil s’est amélioré à tous égards par rapport aux premiers modèles apparus sur le marché. Les nouveaux modèles sont puissants et légers, précis dans la coupe et ont grandement facilité le travail des bûcherons et des élagueurs. La scie à chaîne a réussi la difficile tâche de remplacer les outils utilisés depuis des siècles, comme les haches ou les scies à main, notamment pour l’abattage des arbres. La première scie à chaîne, qui remonte au début du siècle dernier, n’était pas exactement ce que l’on pourrait appeler un outil maniable et léger, de plus, elle n’était pas aussi puissante que les scies à chaîne moins chères disponibles aujourd’hui, et enfin, son utilisation nécessitait l’aide de deux personnes. Mais les choses ont changé, et clairement pour le mieux ! Aujourd’hui, ceux qui utilisaient autrefois des haches et des scies manuelles, n’utilisent plus que des tronçonneuses pour leur travail, étant beaucoup plus rapides dans la coupe, puissantes et précises.

Les meilleurs sur le marché

Comme mentionné précédemment, le choix doit être fait en fonction de vos besoins, y compris les besoins économiques et le domaine d’utilisation. Un amateur, qui ne l’utilisera que pour le jardinage, trouvera un modèle économique qui sera sa tronçonneuse préférée, tandis qu’un bûcheron pensera que cette dernière n’est peut-être qu’un jouet. A chacun son modèle préféré. Ainsi, en fonction de vos besoins, vous pouvez également créer votre propre classement de vos tronçonneuses préférées. Ensuite, toujours à l’aide de ce classement, vous pourrez choisir plus facilement le modèle qui vous convient le mieux. Ne choisissez pas seulement en fonction de vos goûts esthétiques, car la tronçonneuse ne doit pas être un outil à garder à la vue de tous dans le garage, mais plutôt un accessoire à utiliser dans les différents travaux à effectuer et il est donc important qu’elle soit dotée des caractéristiques appropriées à cet effet.

Principales parties

Dans ce paragraphe, il est question des parties qui constituent les tronçonneuses les plus populaires :

– Moteur : la plupart des tronçonneuses disponibles dans le commerce, qui sont également les plus populaires, sont équipées d’un moteur à combustion interne à deux temps. Il est alimenté par un mélange d’essence et d’huile. Il est ABSOLUMENT interdit de ne mettre que de l’essence dans le moteur, sinon le moteur sera endommagé, souvent de façon irréversible ;

– Barre de guidage : sur la barre de guidage, passe la chaîne pour la coupe, semblable à celles que l’on retrouve sur les vélos, mais avec la différence que sur les rondelles rotatives, vous trouverez de petites lames très aiguisées. Bien entendu, ces dernières doivent être remplacées après un certain temps, car elles sont sujets à l’usure. La Grip : il y en a généralement deux, une pour chaque main de l’utilisateur. La partie avant sert à soutenir la scie à chaîne et la partie arrière, près du moteur, à mieux supporter son poids. La poignée d’air et le levier d’accélérateur sont généralement situés près de la poignée arrière, ainsi que le bouton de démarrage et d’arrêt ;

– Des chars : oui, au pluriel, car il y en a deux, facilement reconnaissables à la couleur des majuscules et des symboles. Dans l’un, vous insérez le mélange d’huile et de carburant, tandis que dans l’autre, vous insérez l’huile qui lubrifie constamment la lame de coupe pendant son utilisation ; Dispositif de sécurité : il est généralement situé près de la poignée de la tronçonneuse et, en cas de danger, bloque momentanément la chaîne. Il est activé en le poussant vers l’avant jusqu’à ce que vous entendiez un petit clic.

Types et prix disponibles

Dans le commerce, vous pouvez trouver de nombreux types de tronçonneuses, différents les uns des autres principalement pour le type d’utilisation. La première grande classification à faire concerne le champ d’utilisation. La plupart des tronçonneuses que vous pouvez acheter aujourd’hui sont destinées à un usage forestier ou agricole. Elles sont généralement de forme allongée et possèdent une barre de guidage sur laquelle glisse la chaîne à couper et les différentes tailles. Les déplacements vont d’un minimum de 30 – 35 cc avec une puissance d’environ 2 – 2,3 CV. Ce sont des outils tels que la marque stihl tronçonneuse, qui sont utilisés principalement pour le jardinage, puis pour la petite taille ou coupe. Vous pouvez ensuite trouver des tronçonneuses semi-professionnelles, avec une capacité de moteur d’environ 40 à 60 cm3 et une puissance comprise entre 2,5 CV et 4 CV. Vous pouvez les utiliser pour couper des troncs d’arbres de taille moyenne. Et enfin des tronçonneuses haut de gamme conçues pour couper de gros troncs d’arbres. Il en existe de 80 à 100 cc avec une puissance comprise entre 6 et 8,5 CV. Ce sont des outils de travail particulièrement adaptés aux bûcherons. Le prix varie, approximativement, d’un minimum de 200 euros à un maximum de 600 euros. Il existe également sur le marché des types de tronçonneuses moins chers, mais aussi plus chers, qui sont utilisés à différentes fins et comportent un certain nombre d’accessoires dédiés à certains types d’utilisation. Le prix d’une tronçonneuse est, en effet, très indicatif et ne tient toujours pas compte de l’entreprise qui la produit et des points de vente.


Les outils à main pour travailler le bois
Combien coûte en moyenne une caisse à outils bien équipée ?